Mairie Eguilles en 1 clic
Mairie d'Eguilles - Instagram Mairie d'Eguilles - Facebook
Actualités

COMMUNIQUÉ DE MONSIEUR LE MAIRE - PERTURBATIONS DES TRANSPORTS SCOLAIRES

COMMUNIQUÉ DE MONSIEUR LE MAIRE -  PERTURBATIONS DES TRANSPORTS SCOLAIRES

COMMUNIQUÉ DE MONSIEUR LE MAIRE 

POINT DE SITUATION ET EXPLICATIONS SUR LES PERTURBATIONS DES TRANSPORTS SCOLAIRES


Nouvelle réunion ce matin, 7 septembre, en présence des responsables du service transport scolaire du Pays d’Aix afin de rechercher des solutions à la problématique de l’extrême pénurie de chauffeurs qui est à l’origine de la suppression temporaire des lignes de transport.

 En effet, il faut savoir que cette pénurie est nationale. Pour ce qui nous concerne, il manque environ une centaine de chauffeurs en pays d’Aix et, pour exemple, plus de 200 sur Marseille.

 Les raisons de cette pénurie et d’un marché de l’emploi très tendu (beaucoup plus de demandes que d’offres) sont multiples et sont liées d’une manière ou d’une autre à la crise sanitaire actuelle.

I. Pendant la période de crise sanitaire et de confinement, très peu de formations de permis D, (poids-lourd et transports de personnes) ont pu être effectuées. Il y a donc sur le marché du travail peu de personnes éligibles à l’emploi de chauffeur.

De plus, un bon nombre d’entre eux se sont reconvertis pendant cette même période vers des emplois de chauffeurs poids-lourds, secteur plus rémunérateur et moins impacté par la crise. Il faut savoir qu’une formation dure 3 mois et coûte 7 000 euros, pour un salaire qui n’est pas très élevé, les candidats ne se précipitent pas.

II.Bon nombre de chauffeurs sont originaires de pays étrangers dont certains pays d’Afrique du Nord. Pendant la crise, beaucoup, se retrouvant sans emplois sont rentrés dans leurs pays auprès de leurs familles et ne sont pas revenus en France.

III. Les cas COVID, encore fréquents, ainsi que les chauffeurs se déclarant cas contact, entraînent de nombreux arrêts de travail de 10 jours

Bien évidemment, le titulaire du marché a été mis en demeure et des pénalités importantes ont été appliquées. Le montant est exceptionnellement élevé : 300 000 euros pour un mois ! Cela ne résout malheureusement pas le problème fondamental qui reste le manque historique de personnel.

 Nous ne pouvons que déplorer la situation d’autant que nous n’avons aujourd’hui AUCUNE VISIBILITÉ proche et aucune certitude sur un retour à une situation normale.

Comment savoir si votre bus va passer ?

À chaque point d’arrêt, des affichages sont effectués avec des précisions sur les modifications d’itinéraires et les suppressions d’horaires.

Un flash code est mis en place pour avoir accès directement au site lepilote.com et l’état du trafic.

Au sein de la municipalité, nous relayons les informations dès que nous les recevons sur la page FB (@villedeguillesofficiel) et le site internet. (eguilles.fr)

 Quelles sont les solutions ?

Le Conseil du Territoire et le prestataire titulaire du marché font revenir des conducteurs d’autres régions, et même d’outremer. Cette solution a ses limites puisqu’elle met en difficulté d’autres communes. On entre dans le jeu des chaises musicales, au plus offrant. De plus, les recrutements, lorsqu’ils se font dans l’urgence, perdent en qualité.

 La seule solution aujourd’hui pour tenter de diminuer les perturbations est de ne garder que les lignes principales pour favoriser l’intérêt général.

 Fort heureusement, la commune d’Eguilles est également desservie par les lignes régulières d’Aix en bus qui ont été légèrement détournées pour desservir Eguilles. Cela permet de limiter les dégâts et il faut savoir qu’Eguilles reste une des communes du nord-ouest du Pays d’Aix la moins touchée.

 La priorité est mise sur le maintien des lignes de 08 h 00 sur les collèges d’affectation.

 Les lignes du dimanche sont pour l’instant supprimées afin de garder les chauffeurs pour le lundi.

 Les lignes du samedi restent maintenues.

 La fréquence des circuits est diminuée pour mettre l’accent sur les lignes scolaires, en essayant malgré tout de garder un équilibre avec les besoins des personnes actives.

 Au fur et à mesure que le nombre de chauffeurs augmentera, c’est le transport scolaire qui sera le premier à être rétabli et on espère que cela se fera dans le courant de la semaine prochaine.

 La situation reste très précaire, d’autant que nous ne sommes pas à l'abri de cas COVID supplémentaires.

 La solution municipale

Monsieur le Maire souhaiterait mettre à disposition des administrés 3 mini-bus de la ville pour pallier momentanément cette défaillance.

Cette solution ne pourra se faire que dans un cadre très exceptionnel puisque légalement, la Municipalité, n’ayant pas la compétence transport, ne peut prendre le relai.

Néanmoins, dans une telle situation, un contrat serait passé afin de venir en aide à la population.

À cet instant, le Conseil de Territoire vient d’aviser le Maire que le prestataire de service accepte de déléguer à la Municipalité un service de transport scolaire qui serait effectué avec les 3 mini bus dont dispose la ville, soit 21 places. 

Le contrat devrait être signé rapidement entre le transporteur et le Maire.

La Municipalité mettra vraisemblablement en place ce service avec des agents territoriaux et du personnel non-statutaire du centre aéré.

Pour ce faire, une nouvelle rencontre est nécessaire avec le Conseil de Territoire afin de bien appréhender les points de collecte de transports. Cette solution, temporaire, ne couvrira pas l’intégralité des besoins.

article de presse de Bus et Car qui relate la pénurie de conducteurs au niveau national.

 

Partager
L'agenda d'Eguilles