Mairie Eguilles en 1 clic
Mairie d'Eguilles - Instagram Mairie d'Eguilles - Facebook
Actualités

Retour sur le Grand Débat

Retour sur le Grand Débat

Consultez la synthèse effetcuée suite au Grand Débat National organisé le 23 février dernier à l'Espace G. Duby :

Synthèse des propos recueillis lors de la réunion d’initiative locale du 23 février 2019, dans le cadre du Grand Débat National

POUVOIR D’ACHAT

  • Supprimer les inégalités salariales HOMMES/FEMMES
  • Salaires trop bas, mais diminuer les cotisations sociales diminuerait également la protection sociale
  • Comment peuvent se loger les jeunes, les habitations sont beaucoup trop chères
  • Les gilets jaunes revendiquent le « pouvoir de manger et de vivre dignement »
  • Si on avait plus d’argent, on accepterait mieux de payer des taxes et appliquer des comportements plus écologiques
  • Il est difficile de se loger en PACA et impossible d’acheter pour les bas revenus
  • Il faut prendre l’argent là où il est : dans l’oligarchie
  • Il faut un changement complet du système car aujourd’hui le monde est à deux vitesses, c’est intolérable.
  • Il y a urgence à reprendre le chemin de la justice et du progrès social.
  • En fonction de son lieu de résidence, ajuster le smic et les faibles revenus des fonctionnaires à la hausse, qu’ils soient indexés sur les charges fixes (loyer, chauffage...)

DETTE NATIONALE

  • Salaires trop élevés pour les hauts fonctionnaires

La cours des compte dénonce depuis des années leurs hauts revenus mais rien ne change : Pourquoi ?

Il semble manquer un échelon de décision

Supprimer La Garde à L’Elysée

  • Diminuer le mille-feuille administratif, il y a trop de strates entre la commune et le gouvernement donc trop de salaires à verser 

SECURITE

  • Demande du renforcement des effectifs de gendarmes et de policiers
  • Tarifs des radars trop élevés

EDUCATION

  • Les professeurs ne sont pas soutenus par l’Etat
  • Il est nécessaire de réformer le lycée professionnel qui est en train d’être démantelé
  • Tous les moyens financiers vont dans le privé et les familles qui ont les moyens y inscrivent leurs enfants, l’école publique devient de niveau inférieur faute de moyen 

NATURE DU DEBAT

  • Ce débat est orienté, il s’agit d’une mascarade dont les thèmes proposés ne correspondent pas aux revendications des gilets jaunes

Rappel des revendications :

-Hausse du smic

-Rétablissement ISF car les plus fortunés n’investissent pas

-Loi Rothschild

-Suppression Niches fiscales

-Lutter contre les évasions fiscales

-Diminution TVA produits premières nécessité

-Diminution CSG des retraités

-Indexation des retraites

  • Le gouvernement est sourd aux revendications car pris au piège par les banques et lobbies
  • Peu de présence de jeunes, on a l’impression qu’ils n’y croient plus
  • Sans les gilets jaunes, même si aujourd’hui leur action est parfois critiquée, le débat n’aurait pas eu lieu, mais le questionnaire est dirigé, ce qui est très gênant, il ne permet pas de s’exprimer librement sur tous les sujets, par exemple, le HANDICAP, délaissé dans le débat et dans la vie quotidienne
  • Le questionnaire ne concerne que l’individu alors que les entreprises doivent elles aussi changer de comportements et sont aussi concernées par des prises de mesures et plan d’action.

EMPLOI

  • Salaires tellement bas pour certains que cela est indécent. Il est inconcevable de ne pas avoir de quoi vivre décemment quand on travaille à temps plein
  • Les PME ne peuvent plus embaucher pour deux raisons :

-Elles sont écrasées de taxes et de cotisations sociales

-Si elles embauchent quand même et que la personne ne convient pas, elles ont de par les lois en place  les pires difficultés à se séparer de la personne.

Il faudrait plus de facilité et de fluidité dans l’embauche

  • Aider les PME et ARTISANS :

Les entreprises ne trouvent pas de personnel qualifié car les formations professionnelles ne sont pas adaptées aux besoins

Faire une évaluation des besoins des entrepreneurs et y adapter les formations pour qu’elles soient en corrélation avec les besoins, cela réduirait le chômage

Il pourrait aussi être bon de donner la possibilité aux entreprises de former leur personnel car on est dans un tissu économique fragile où les TPE et PME n’en ont plus les moyens et attendent que les services publics forment les jeunes.

  • Changer les mesures qui incitent les personnes à rester chez elles au lieu de trouver un emploi, encourager le retour à l’emploi
  • Développer les emplois d’éducateurs spécialisés et les places en ESAT
  • Le système favorise l’assistanat, un salaire augmenté d’une prime d’activité peut être inférieur au RSA
  • Il manque un RSA pour les étudiants
  • Il faut laisser les allocations aux mères qui recherchent un emploi
  • Réglementer les dividendes des actionnaires et les salaires des hauts dirigeants d’entreprises.
  • D’une façon générale il faut en finir avec les politiques d’instabilité économique. En vue d’un développement humain vertueux et durable, il serait bien plus fructueux de faire le lien entre les sécurités économiques pour imaginer, créer, entreprendre, produire et les sécurités sociales.

 

TAXES, IMPÔTS, FISCALITE

 

  • Top de taxes qui diminuent le pouvoir d’achat, mais les supprimer augmenterait la dette de l’état .Pourquoi ne pas compenser une baisse de taxe sur les produits de première nécessité par une hausse sur les produits de luxe.
  • La suppression de l’ISF ne finance pas les PME.

Proposition de FLECHAGE des impôts pour aider les PME e ARTISANS

  • Une diminution des taxes et impôts implique une diminution des services publics

Réfléchir aux services qui sont superflus et ceux qui sont nécessaires comme l’HOPITAL public par exemple.

  • Trop de taxes et d’impôts que nous ne connaissons pas et dont on ne sait pas à quoi ils servent, on ne voit pas nos impôts nous revenir sous forme de services

Pourquoi ne pas faire comme en Allemagne et flécher par exemple 15% de nos impôts à une cause choisie (ex : à l’écologie)

  • Si on ramène la France dans le reste du monde, notre pays reste un pays riche d’une bonne politique sociale et il serait ridicule de baisser les impôts qui financent notre protection sociale
  • Pourquoi payer des taxes de séjour en vacances en France alors que nous sommes citoyens français ?
  • Il n y a plus que 43% de personnes imposées en France sur la population active, ce n’est pas assez pour faire tourner le pays
  • Aujourd’hui, la fiscalité sert à rassurer les marchés financiers et les richesses ne vont pas à l’économie réelle ni à une productivité intelligente.

Il nous faut des impôts efficaces pour favoriser la création de richesses dans le pays.

Il y a des marges de manœuvre importante : dans les dividendes, intérêts et plus-values boursières, dans les politiques de soutien aux marchés financiers, dans des aides inefficaces : cela permettrait de dégager ou réorienter entre 400 et 500 milliards / an. Imaginons une telle inflexion économique et politique dans notre pays et même au-delà, en Europe : dans 5 ou 10 ans tout cela aurait une autre allure que celle de la misère ou des inégalités !

  • Suppression des niches fiscales
  • Voter la taxation des GAFA aux Européennes
  • Eponger la dette pour nos enfants
  • Renforcer l’OCDE et l’orienter vers les petites entreprises

RETRAITES

  • La disparition de la pension de réversion est un détournement de l’argent des travailleurs et contribue à la baisse du pouvoir d’achat
  • Un retraité ne peut plus s’offrir le moindre extra
  • Une retraite à 800€ pour des gens qui ont cotisé et travaillé toute leur vie et ne récupèrent pas ce qu’ils ont versé.

 CITOYENNETE

  • Les Elus n’écoutent pas et ne comprennent pas ce que les Français tentent d’exprimer
  • Chacun est libre de ses opinions mais il ne faut pas mépriser le peuple, le Président doit écouter le peuple et l’aider à mieux vivre
  • La loi de moralisation n’aurait jamais dû être refusée par le gouvernement, il est difficile de faire confiance aux politiques
  • Mettre en place la loi de moralisation
  • Les engagements électoraux ne sont pas respectés :
  • Vérification et publication de la tenue des promesses de campagnes des élus Evasion fiscale, pesticides, plastiques, Française des jeux, barrages hydrauliques.
  • Reconnaissance du vote Blanc (plusieurs fois demandés)
  • Mobilité des élus par un renouvellement des mandats des conseillers municipaux
  • Limiter le nombre de mandats successifs des élus pour plus de vertu et démocratie (plusieurs fois demandé)
  • Redéfinir les missions de l’Etat,
  • Contrôle de légalité
  • La fonction d’élu doit être respectée, même si on est en désaccord avec sa position, MAIS, il faut empêcher d’exercer un élu qui a été condamné.
  • Modifier la démocratie par le vote proportionnel
  • Demande de démocratie directe
  • Réglementer les dividendes des actionnaires et les salaires des hauts dirigeants d’entreprises
  • Les personnes doivent avoir la capacité, les ressources et les moyens de décider de ce qui leur convient. C’est une grande question qui nous renvoie à nos structures et à nos pratiques démocratiques. Il y a beaucoup à imaginer et du neuf à pratiquer dans cette direction !

ECOLOGIE

  • Il faut changer notre mode de vie en tant que citoyen, à quoi sommes-nous prêts pour l’écologie ?
  • Il est temps d’utiliser les énergies renouvelables : soleil, géothermie, etc.
  • Il faut changer nos modes de consommation : Valoriser le mieux vivre, recycler, consommer moins, au lieu d’avoir une belle voiture, belle maison, belle TV, tous des objets énergivores
  • Créer une banque pour le climat en y mettant par exemple 1000 milliards
  • Le changement des comportements individuels ne suffit pas, il faut imposer des mesures écologiques aux entreprises, imposer par des lois une consommation locale par exemple
  • Au lieu d’une Europe financière, il faudrait une Europe sociale et écologique
  • Les lois théoriques imposées par l’Europe ne sont pas adaptées à la France
  • Investir dans la recherche pour trouver une solution pour l’humanité sur le plan mondial, en attendant, il est primordial de réduire la consommation d’Energie par l’isolation, les modes de transports etc.
  • Les transports en commun dans notre région sont très mal pensés, trop peu nombreux et s’arrête à 21 heures, il est donc obligatoire de prendre sa voiture personnelle pour aller travailler et pour sortir, on constate une augmentation de la pollution et des allergies (voir Etang de Berre)

AUTRES

  • 80 Km/h : ne le laisser que sur les portions de voies ou la vitesse est « accidentogène »
  • L’Etat a des secrets et si on nous cache des choses, c’est le début de la dictature
  • MACRON casse la France en deux en mettant les pauvres contre les riches
  • On manque de liberté de critique, les manifestations sont médiatisées négativement.
  • La manipulation se fait de toute part et chaque idée, même bonne à un effet pervers.
  • Exemples :

-Les loyers aux étudiants sont fixés en fonction du montant des APL qui ne profitent donc pas aux étudiants mais aux loueurs

-Les frais médicaux dentaires etc, sont fixés selon le montant du remboursement des mutuelles

Partager
L'agenda d'Eguilles